Pluri-elles
 

Don à la mémoire d'un être cher -In Memoriam

Honorez la mémoire d'un être cher, d'un ami ou d'un collègue décédé en faisant un don In Memoriam. Cela signifie un témoignage de sympathie significatif.

Votre don permettra à Pluri-elles (Manitoba) inc. de poursuivre sa mission et de soutenir nos clientes et clients dans tout le Manitoba.

Vous recevrez un reçu officiel pour votre don et, si vous le désirez, nous enverrons à la famille en deuil une carte à la mémoire de l'être cher, dans laquelle elle confirmera la réception du don.  Cette carte mentionne le nom, l'adresse du donateur mais non le montant versé.

À votre demande, il est possible d'obtenir nos cartes de fon à la mémoire d'une personne décédée, afin de les mettre à la disposition des gens dans les salons funéraires.

Formulaire - Don à la mémoire d'un être cher -In Memoriam

 

Don par testament

Un don par testament, ou legs testamentaire, est l'une des façons les plus simples et les plus accessibles pour planifier un don.  Une fois le bien-être de votre famille et de vos proches assuré, vous pouvez choisir de léguer une portion de vos biens à Pluri-elles en l'inscrivant sur votre testament.

  • le legs particulier (un montant précis ou un bien déterminé)
  • le legs résiduaire (la totalité ou un pourcentage de ce qui reste après le paiement des dettes et des legs particulier
  • le legs universel (la totalité des biens, parfois divisée entre plusieurs bénéficiaires)
  • la désignation d'un bénéficiaire d'un REER, d'une caisse de retraite ou d'une police d'assurance-vie.

Quel que soit le moyen choisi, un reçu d'impôt sera émis pour la déclaration des revenus du donateur, à la suite de son décès.  Les avantages fiscaux découlant d'un don par testament peuvent réduire de façon considérable les impôts à payer par la succession.

 

Formulaire - Don par testament et police assurance-vie

 

Don par police d'assurance-vie

Peu de gens savent qu'il est possible de désigner un organisme de bienfaisance comme Pluri-elles (Manitoba) inc. en tant que bénéficiaire du capital décès d'une police d'assurance-vie. 

Ce don s'avère pourtant une option simple, flexible et intéressante pour poser un geste durable et faire un don important tout en permettant de profiter, au fil des ans, d'avantages fiscaux appréciables et moyennant une mise de fonds initiale assez faible.

Il y a diverses façons de prévoir un don au moyen de l'assurance-vie.  Le choix des modalités du don dépend de vos objectifs, de votre âge et de votre situation familiale.

Voici certain choix possibles:

  • la cession d'une police existante:  si vous n'avez plus besoin de la protection offerte par votre police d'assurance-vie, vous pouvez en faire don à Pluri-elles, tout en continuant à payer les primes, s'il y a lieu.
  • l'achat d'une nouvelle police: si vous souhaitez faire un don important, mais que vos ressources actuelles sont limitées, vous pouvez acheter une police d'assurance-vie au bénéfice de Pluri-elles. Dans ce cas, il est toujours préférable de repartir les primes sur une période de temps limitée.
  • la désignation d'un organisme de bienfaisance comme bénéficiaire du capital décès: Pluri-elles peut être bénéficiaire en tout ou en partie, d'une police d'assurance-vie.  Nous pouvons aussi en devenir le deuxième et le troisième bénéficiaire.  C'est une façon de protéger le capital décès dans le cas où le premier bénéficiaire de la police décède avant le propriétaire de la police. Plutôt que d'être perdue, cette somme peut servir à soutenir Pluri-elles tel que vous l'aviez choisi et de ce fait aider les clientes et les clients de notre organisation.

Quelle que soit la modalité choisie, l'assurance-vie est un outil privilégié pour faire un don significatif tout en protégeant votre patrimoine de vos héritiers.

Le don au moyen de l'assurance-vie vous permet de réaliser d'importantes économies d'impôt.  Pour profiter de ces économies dès maintenant, vous devez désigner Pluri-elles comme bénéficiaire et propriétaire de la police.  Vous recevrez un reçu aux fins de l'impôt correspondant à la valeur de rachat de la police, s'il y a lieu, et un autre reçu chaque fois que vous paierez votre prime.

Comme le don est fait de votre vivant, il n'y a pas d'avantage fiscal pour la succession. 

Par contre, si vous prévoyez que votre succession aura un fardeau fiscal important, il pourrait être plus avantageux pour vous de reporter vos économies d'impôt en désignant Pluri-elles comme bénéficiaire de votre police, en tout ou en partie, mais en demeurant son propriétaire.

De cette façon, le don se concrétise au décès et produit des économies fiscales pour votre succession.  Dans ce cas, vous ne recevrez pas de reçus aux fins de l'impôt pour les primes payées de votre vivant.

Formulaire - Don par testament et police d'assurance-vie